Inhibiteurs d’encrassement

Les inhibiteurs d’encrassement permettent d’économiser de l’énergie et de prolonger les temps de fonctionnement.

L’encrassement est un problème de taille dans les raffineries de pétrole. Il peut mettre en péril les conditions de fonctionnement, avec des pertes de production importantes. Le temps de fonctionnement raccourci est un inconvénient qui nécessite des procédures de nettoyage adaptées. Dans certains cas, un remplacement de matériel peut également s’avérer nécessaire. La conception mécanique, les conditions du procédé et les qualités des produits d’alimentation ont une influence sur l’encrassement potentiel et le fonctionnement. L’encrassement se compose généralement de cires, d’asphaltènes, de dépôts de carbone, d’émulsions stables, de solides inorganiques ou de polymères. Dans les raffineries de pétrole, la plus grande partie du l’encrassement organique est due aux précipitations d’asphaltène, et à la formation de coke. Les asphaltènes sont sensibles aux forces de cisaillement et aux interactions électrostatiques. Les dispositifs de préchauffage des bruts, les fonds des colonnes sous vide et les échangeurs de chaleur en aval peuvent se boucher. Les implications économiques sont significatives et peuvent coûter des millions de dollars.

La meilleure stratégie pour éviter la précipitation d’asphaltène est la stabilisation des asphaltènes. Les dispersants d’asphaltène de Kurita empêchent que la taille des particules n’augmente, évitant ainsi l’agglomération. Ils entourent les molécules d’asphaltène, comme les résines naturelles dans le pétrole brut. Cela permet de maintenir les hydrocarbures dans un système colloïdal. Les asphaltènes restent dans une phase dispersée, ce qui évite leur précipitation.

La gazéification avec oxydation partielle (POX) est une technologie ancienne. Ce procédé a été développé il y a plus de 200 ans. Il est beaucoup plus vieux que les raffineries de pétrole modernes pour la production de mazout. La gazéification est une réaction exothermique, non catalytique des matières de base et d’une quantité limitée d’oxygène. Dans une atmosphère fortement réductrice, les hydrocarbures sont convertis en énergie électrique, en gaz de synthèse, engrais et produits chimiques. Le gaz brut produit a une température d’environ 1 300 – 1 400 °C. Un encrassement important du refroidisseur de gaz de synthèse dû aux dépôts de carbone peut provoquer un arrêt inattendu. Dans de telles conditions de processus, les agents anti-encrassement généralement utilisés se décomposent simultanément, sans effet. Kurita a conçu une technologie anti-encrassement pour le procédé POX. Cet additif pour carburant présente une excellente stabilité thermique et réduit les dépôts de carbone. Il minimise l’encrassement potentiel dans les rebouilleurs de chaleur perdue en ramollissant les dépôts. Les particules de coke ont ainsi une taille suffisamment petite pour être transportées avec le gaz de synthèse.

Dans les raffineries de pétrole, de petites quantités d’oxygène peuvent causer ou accélérer la polymérisation. Nos antioxydants mettent fin aux radicaux de peroxyde qui se forment lorsque l’oxygène réagit avec des hydrocarbures. Cela évite la formation de gomme, dérivée des opérations de craquage catalytiques et thermiques. Les antioxydants agissent comme des agents d’arrêt de chaîne et stoppent les réactions d’initiation ou de propagation des réactions radicalaires. Kurita fournit une gamme complète de programmes comprenant des dispersants, des fixateurs d’oxygène, des stabilisateurs, des antioxydants et des désactivateurs de métaux.

Kurita adapte les concepts de traitement à vos besoins afin de prévenir l’encrassement et les limitations opérationnelles. Nos inhibiteurs d’encrassement présentent une bonne stabilité thermique. Ils peuvent également être utilisés en présence de températures élevées, lorsque des précipitations, des polymérisations et de la formation de coke se produisent.

Vous avez besoin d’assistance ? Nos experts qualifiés se feront un plaisir de vous conseiller personnellement et individuellement.

Contactez-nous.